Expériences

Chanceux de pourvoir vous faire profiter des expériences sans tabous.

  • Marre d’avoir tout le temps l’air fatiguée, c’est décidé, je fais un thermage!

    Visage | Silhouette

    La veille, j’étais un peu stressée, une copine m’avait dit que c’était douloureux. Mais le matin, je suis arrivée à Matignon, et on m’a traitée comme une reine. J’ai enfilé un peignoir tout doux, on m’a prise en photo, et tout s’est passé en douceur.

    Le docteur est arrivé, il m’a rassurée. Il a fait quelques impulsions sur ma joue. Ca chauffait un peu, jusqu’à qu’il déclenche le seuil douloureux. Aie ! C’est bon, on a trouvé le seuil ! On est revenu à une simple sensation de chaleur.
    Une heure et demie plus tard, je sentais déjà que ma peau était plus ferme, la technicienne a appliqué une crème en massant mon visage.
    Et maintenant, six mois plus tard, je me réveille en pleine forme tous les matins, mes joues sont toutes belles, mon cou bien net, même quand je baisse le menton; tout le monde me dit que suis radieuse !

  • De nos jours, il doit bien y avoir moyen de faire fondre ces bourrelets sans chirurgie…

    Silhouette

    Ça faisait longtemps que je détestais cette lourdeur de chaque côté de mes cuisses. Et je suis si heureuse d’avoir trouvé une solution pour aimer à nouveau cette partie de mon corps !

    Le traitement a été fait de manière ultra professionnelle : mesures, photos, repérage par le médecin, puis la technicienne m’a installée confortablement et a régulièrement hydraté ma peau pendant qu’un appareil faisait silencieusement fondre ma graisse pile là où je ne la voulais plus.
    Des fois ça chauffait beaucoup, mais là on a le droit de faire une pause et reprendre quand on en a envie. Sans affecter l’efficacité du traitement. Une copine plus sensible que moi l’a même fait avec une anesthésie légère.
    Trois mois plus tard: trop joli !! Mon corps a éliminé les cellules graisseuses détruites par Liposonix et je me sens tellement à l’aise !

  • Vive l’épilation définitive! Six fois trente minutes chez Matignon, contre une vie entière à lutter contre mes poils!

    Visage | Silhouette

    Faut vraiment le voir pour le croire! Une peau toute lisse! Là où j’ai passé des années à extraire des poils, toutes les trois semaines, mois après mois, sans parler des repousses sous la peau, incarnés, enflammés. Et là, plus rien… le luxe absolu…

    J’ai hésité longtemps, à force d’entendre que la technique n’était pas définitive, qu’elle nécessitait plusieurs séances, et autres avis divergents.
    Et puis un jour je me suis lancée, curieuse de voir comment ça marchait. C’est fou ce que ça vaut la peine de se faire une opinion soi-même.
    Au lieu de faire la chasse aux poils, je me suis juste laissée faire par une technicienne super pro, qui m’a expliqué les principes puis mise à l’aise, couchée, et traitée, pendant que je rêvais à toutes sortes de trucs sympas. La crème anesthésiante a dû aider, mais c’était vraiment tranquille.
    Puis j’ai enchaîné les séances, et à chaque fois c’était tellement stimulant de voir disparaître tous ces poils. Sans le moindre effort de ma part, je m’endormais presque pendant les dernières séances!

  • Ma recette pour rester en forme

    Visage | Lèvres

    ...du sport trois fois par semaine, cinq fruits et légumes par jour et des petites retouches deux fois par année chez Matignon!

    J’ai toujours cru que les injections de comblement ou de relaxation musculaire étaient pour les autres. Pas pour moi. Je m’aime comme je suis.
    Sauf que quand le « comme je suis » me donne mauvaise mine, comme ces creux sous les yeux, et qu’on me dit que j’ai l’air fatigué, je l’aime un peu moins.
    Et si j’avais su que c’était si simple, je l’aurais fait plus tôt. Je me suis mis bien d’accord avec le docteur sur ce que je souhaitais retrouver, puis elle a appliqué le traitement avec des aiguilles si fines que je les ai à peine senties.
    Et maintenant je suis à nouveau en pleine forme !!

  • Ma maman et moi, on y va ensemble pour faire le plein de vitamines et d’hydratation

    Visage

    Ca fait trois ans que l’on a commencé à faire de la mésothérapie du visage et du cou.

    Ma maman, elle fait aussi le décolleté, pour éviter qu’il vieillisse trop vite. On papote pendant que la technicienne pose la crème anesthésiante. Après trente minutes, on commence la séance.
    Des petits picotements sur tout le visage, à peine perceptibles. Ca sent les vitamines dans toute la pièce. On jurerait qu’on sent les petites cellules du derme sourire de plaisir ! Le lendemain, on est déjà toutes pimpantes. Ca m’est arrivé une fois d’avoir un petit bleu de la taille d’une tache de rousseur, mais en général, rien du tout.
    Moi, ça m’aide à garder ma peau en pleine forme et à booster les cellules qui étaient fatiguées après mon accouchement. Maman a surtout besoin d’hydratation et sa peau redevient toute fraîche après chaque séance.
    Si j’ai une soirée importante, je profite de faire une séance trois jours avant, et ma peau est magnifique pour le Jour J.

  • Envie d’un truc pour retrouver les cellules de mes 20 ans!

    Visage | Décolleté

    On m’avait parlé de donner un coup d’éclat à ma peau en stimulant mes propres cellules, mais je ne savais pas comment m’y prendre pour en bénéficier.

    Mon décolleté s’était froissé et mon teint devenu terne.
    Ma clinique Matignon propose une technique très sympa: donner un coup de fouet aux cellules de ma peau par le biais de facteurs de croissance prélevés dans mon propre sang!
    Une prise de sang donc, le docteur en extrait ensuite les précieux facteurs de stimulation, puis me les réinjecte à l’aide d’aiguilles minuscules, dans le visage et le décolleté. Je ne sens presque rien.
    Un peu rouge le reste de la journée, je n’ai pas dû éviter le monde et le lendemain, c’est comme si ma peau avait recommencé à respirer ! 
    Elle est pleine d’énergie !!

  • J’ai toujours su que c’était une fatalité…ce traitement a changé ma vie!

    Silhouette

    Pour moi, été ou hiver, c’était pareil. Impensable de porter une chemise ou un top serré, sauf éventuellement de couleur noire. Sinon, rien à faire, malgré trois douches par jour et du déo matin et soir… bonjour les auréoles, je n’osais plus bouger à partir de onze heures du matin.

    C’est mon généraliste qui m’a parlé de ce traitement la première fois, qu’on pouvait faire une ou deux fois par ans dans une clinique spécialisée et qui stoppait presque complètement la transpiration.
    J’ai pris rendez-vous à Matignon, le médecin m’a donné plus d’information pendant que la crème anesthésiante posait. Il a fait une série de petites injections de chaque côté sous les bras. Franchement, je me croyais douillette, mais j’ai très bien supporté. Un ou deux points sensibles, mais l’aiguille est si fine qu’on ne sent souvent presque rien. Et ça ne prend que 3 minutes par côté!
    Et après, c’est vraiment un petit miracle ! Rien, aucune transpiration, aucune auréole, aucune odeur désagréable. Rien du tout! Le bonheur!
    Depuis, je fais ma séance chaque année en avril, et je suis tranquille presque jusqu’à Noël.

  • Quel dommage, une bague toute neuve et mes mains pleines de taches!

    Visage | Mains | Décolleté

    J’ai toujours cru que les taches de vieillesse étaient inéluctables, qu’il n’existait pas de gomme miracle pour les effacer.

    Ma clinique Matignon dispose d’une technique de lumière pulsée qui permet de rendre à la peau de mes mains, visage et décolleté son teint naturel et homogène.
    Une à deux séances, ressenties comme une égratignure, et le traitement était fait, en 15 minutes.
    Mes taches sont apparues plus foncées pendant une semaine puis, comme par miracle, ont disparu!
    C’est comme si on était allé retirer un article derrière une vitrine sans la briser.
    La séance suivante a traité les plus résistantes, puis plus rien!
    Je ne laisserai aucune chance aux nouvelles qui apparaîtront, c’est trop simple.

  • Incroyable! Trente minutes de laser contre la couperose et j’ai l’air d’avoir 10 ans de moins!

    Visage

    Depuis l’âge de 30 ans que j’étais gêné d’avoir ce nez rouge en permanence. Un verre de vin ou la moindre émotion, et ça devenait encore pire ! Ma femme me conseillait du laser depuis longtemps, mais je m’étais imaginé un truc compliqué, je trouvais ridicule d’aller consulter pour ça. Et puis j’ai reçu un bon cadeau pour un traitement chez Matignon. Alors je me suis décidé.

    Quand je suis arrivé à la clinique, j’étais content de voir que je n’étais pas le seul monsieur à venir prendre soin de moi. On m’a tout bien expliqué, mais j’avais de la peine à croire le médecin qui prétendait que 90% des rougeurs allaient partir en une seule fois et pour des années…
    Et puis  on m’a installé sur un fauteuil, on a protégé mes yeux avec des autocollants opaques, et la technicienne a appliqué pendant une dizaine de minutes des impulsions chaudes sur mon nez et mes joues. Un peu sensible autour du nez, mais très supportable. Le lendemain, j’avais pris congé, et j’ai bien fait. Comme un gros coup de soleil et un peu gonflé sous les yeux. Et puis tout est parti très vite.
    Aujourd’hui, j’ai une belle peau sans rougeur et je me demande pourquoi j’ai tellement attendu avant de régler ce problème qui me complexait depuis si longtemps.

  • Mon visage s’affaisse et mon décolleté est tout fripé!

    Visage | Silhouette

    De manière générale, j’ai une bonne génétique, mais je me rends bien compte que l’ovale de mon visage commence à être fatigué. J’ai toujours pris soin de mon visage avec différentes techniques et j’ai choisi de me lancer dans ce traitement après que ma meilleure amie m’en ait parlé.

    Avec la doctoresse, nous avons choisi de nous concentrer sur le bas du visage, le cou et le décolleté qui commençait à ressembler à celui de ma mère ! J’étais un peu stressée en arrivant, mais on m’a accueillie très gentiment. Après m’avoir mise en peignoir, on m’a fait des photos standardisées, et le traitement a commencé.
    La doctoresse m’a tout bien expliqué et a appliqué la première impulsion. J’ai clairement senti une sensation de chaleur, surtout au niveau du cou, et surtout les dix premières minutes du traitement. Après, le soin est devenu confortable et on s’est mis à blaguer avec la technicienne. La séance a duré deux heures ; je me suis émerveillée devant le résultat immédiat.
    Pendant plusieurs jours, ma peau était sensible, comme un tiraillement. Et j’ai continué à appliquer mes produits cosmétiques recommandés par la doctoresse.
    Après quelques mois, mon ovale s’est redessiné, mon cou est plus lisse et mon décolleté est rafraîchi.
    Aujourd’hui, j’entretiens le tout avec des séances d’hydratation profonde par mésothérapie.

  • Faites des enfants !

    Silhouette

    Pourtant j’ai tout fait : beurre d’abricot sur le ventre et les cuisses. Pas de prise de poids excessive…j’ai écouté tous les conseils. Mais la nature a été plus forte.

    Après avoir mis au monde des jumeaux, je me suis retrouvée, contre ma volonté, décorée par des vergetures sur mon ventre et le haut de mes cuisses.
    J’étais persuadée que j’allais vieillir avec ça.
    Lors d’un contrôle chez mon dermatologue, je lui ai parlé de mon souci et il m’a adressé à la clinique Matignon. Les séances qui ont suivi la consultation esthétique ont été peu douloureuses et surtout elles m’ont permis de remettre un maillot de bain deux pièces. J’ai retrouvé aussi du plaisir à montrer mon ventre à mon mari dans notre intimité.
    Je me suis retrouvée.
    C’est vrai que j’y suis retournée 5 fois mais cet investissement de temps a été une réconciliation avec mon corps de femme.

  • Quelle horreur ! Mon ventre retombe sur ma ceinture quand je m’assieds…

    Silhouette

    Tout allait bien avant que les beaux jours arrivent... Fini les gros pulls qui cachent les formes. La honte et la frayeur quand j’ai essayé ma garde-robe estivale.

    Régime obligatoire et sport. Mais malgré tout, il y avait cette graisse rebelle et tenace qui ne voulait rien savoir. J’ai donc choisi de faire une séance de Coolsculpting. Dans les magazines, je n’avais lu que du bien sur cette technique. J’avais même entendu une interview à la radio qui m’avait convaincue.
    Alors j’ai pris mes bourrelets et j’ai consulté. Après avoir établi un plan de traitement avec le médecin pour une prise en charge globale, les assistantes m’ont pesée et pris des mesures sous toutes les coutures pour commencer le remodelage de mon corps.
    En 4 séances, j’ai effectué 11 zones de traitement : face interne des cuisses, culotte de cheval, poignées d’amour, abdomen et même derrière mon dos au niveau des bretelles du soutien-gorge. Oui-oui, j’avais vraiment décidé de m’occuper de moi.
    Les séances ont été plutôt agréables, une fois passée la première impression bizarre avec la ventouse. Le froid anesthésiait les zones traitées alors j’ai dormi et bouquiné pendant que la machine travaillait.
    Les traitements terminés, j’ai eu quelques courbatures et parfois de petits bleus légers, avec une sensation de fourmillements sur certaines zones.
    Quel bonheur quand j’ai commencé à me sentir fondre de partout après 2-3 semaines ! Les photos faites par le médecin après trois mois étaient bluffantes ! J’avais déjà oublié comme j’étais dodue avant le traitement. Bien entendu, j’ai continué à faire du sport et à m’alimenter sainement.
    A moi les petites jupes, le bikini et les tops moulants.
    R.F, 42 ans